Nos actualités
Tour du Gevaudan #2 – Un podium, un maillot et une 6e place au général pour Elie Gesbert
Le 24 septembre 2017
Une première échappée se forme après une quinzaine de kilomètres composée de quatre hommes dont Brice Feillu. Le peloton ne laisse pas filer et rapidement un nouveau groupe de tête se forme avec cette fois-ci Romain Hardy. De nouveau, le peloton ne leur laisse aucune chance. Armindo Fonseca suit la nouvelle attaque, ils sont une douzaine à l'avant. A 20 kilomètres de l'arrivée, les attaques fusent de toute part, Elie Gesbert est le seul qui réussit à rester dans le groupe de contre. La jonction s'opère dans le dernier kilomètre, Elie Gesbert complète le podium et prend la 6ème place du général. Anthony Perez remporte l'étape, Guillaume Martin le classement général.

Elie Gesbert :

" Je termine la saison sur une belle note, j'aurais préféré finir sur une victoire bien sûr mais une 3ème place c'est déjà très bien. Et avec une 6ème place au général et le maillot de meilleur jeune, je m'en sors bien. Dans la descente, j'allais rentrer sur le groupe de tête mais j'ai eu un problème de chaîne et j'ai dû attendre d'être dépanné. Je suis reparti derrière le groupe de contre et on est rentrés sur la tête de course dans les 500 derniers mètres. J'ai une petite déception car j'ai été obligé de mettre un léger coup de frein pour passer et relancer mon sprint donc faire un effort supplémentaire. J'aurais probablement pu faire mieux sans ça mais on ne va pas refaire la course. "

Brice Feillu :

" Mon état de forme était meilleur qu'hier, j'en ai profité pour être à l'avant, c'était l'objectif. Malheureusement, au dernier passage sur la ligne, j'ai été pris de crampes. C'est frustrant car j'étais dans le groupe de tête et ça ne pardonne pas. J'ai dû mettre le pied à terre pour que ça passe mais il était déjà trop tard au moment de repartir. Je sens que la fin de saison approche et que la fatigue est présente, j'ai fait beaucoup de jours de course cette année et je commence à être juste physiquement. Il me reste encore l'Italie et d'autres courses en France pour changer la donne, je reste positif. "
Suivez-nous sur les réseaux sociaux
Contactez-nous
Newsletter
Inscrivez-vous pour recevoir nos dernières informations